Kiren Rijiju

1000 centres Khelo Inde au niveau du district seront créés par le ministère des Sports

Afin de tirer parti de l’expertise des anciens champions sportifs pour la formation des athlètes au niveau local et également pour leur assurer une source de revenus durable dans l’écosystème sportif, le ministère des Sports a décidé de créer 1000 Khelo India Centres (KIC) à au niveau du district à travers le pays.

Ces centres seront dirigés par un ancien champion ou les auront comme entraîneurs. Un mécanisme de présélection a été mis en place pour identifier les anciens champions qui sont éligibles pour créer leur propre académie ou travailler comme entraîneur dans une CCI.

En photo: le ministre d’État des Affaires intérieures de l’Union, Kiren Rijiju.Bureau d’information presse

Le ministère des Sports décide de créer 1000 centres Khelo en Inde

La première catégorie d’athlètes qui sera prise en considération est celle qui a représenté l’Inde à des compétitions internationales reconnues sous une fédération ou association reconnue.

La deuxième catégorie est celle des médaillés en championnat national senior dirigés par une NSF reconnue ou un médaillé aux Jeux de Khelo en Inde.

La troisième catégorie des anciens champions est celle qui a remporté des médailles aux National All India University Games. La quatrième catégorie comprendra ceux qui ont représenté l’État dans un championnat national senior organisé par des NSF reconnues ou qui ont participé aux Jeux de Khelo en Inde.

Une exception a été faite dans le cas du Jammu-et-Cachemire, des îles Andaman et Nicobar et du Ladakh, où les entraîneurs formés avec la certification NIS pourront également postuler. Le ministre des Sports de l’Union, Kiren Rijiju, a déclaré: « Cette décision est un pas dans cette direction. Nous voulons nous assurer que toute personne qui a fait du sport au niveau national a une vie de dignité et de stabilité financière. »

Kiren Rijiju

En photo: Kiren RijijuBureau d’information presse

La formation sera dispensée aux CCI dans 14 sports identifiés pour l’excellence aux Jeux olympiques (ISEO), y compris le tir à l’arc, l’athlétisme, la boxe, le badminton, le cyclisme, l’escrime, le hockey, le judo, l’aviron, le tir, la natation, le tennis de table, l’haltérophilie, la lutte. Le football et les sports traditionnels ont également été inclus.

La subvention à chaque CCI sera prolongée pour la rémunération de l’ancien athlète champion en tant qu’entraîneur, personnel de soutien, achat d’équipement, kits de sport, consommables, participation à des compétitions et à des événements.

Le processus d’identification des nouvelles CCI sera effectué par le service des sports de l’État et du territoire de l’Union respectifs en liaison avec les collecteurs de district et la proposition sera transmise au centre régional de l’ISC pour une évaluation plus approfondie. Au cours de l’exercice en cours, 100 CCI devraient être créées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *