Nickelodeon and other ViacomCBS networks go dark to 'honor George Floyd'

‘Autant en emporte le vent’ tiré de HBO Max jusqu’à ce qu’il puisse revenir avec un ‘contexte historique’

La suppression du film intervient alors que des manifestations de masse balayent les États-Unis après la mort de George Floyd, un homme noir non armé qui a été tué alors qu’il était en garde à vue.
Le film de 1939, qui raconte l’histoire d’amour de Scarlett O’Hara et Rhett Butler pendant la guerre civile américaine, est considéré par beaucoup comme un classique du cinéma et est l’un des films les plus populaires jamais réalisés. Cependant, le film est également incroyablement controversé. La représentation du film sur l’esclavage, les Afro-Américains et la guerre civile du Sud a été reçue de manière beaucoup plus critique au cours des décennies qui ont suivi sa sortie.

Un porte-parole de HBO Max, qui, comme CNN appartient à WarnerMedia, a déclaré à CNN Business que « Autant en emporte le vent » est « un produit de son temps et décrit certains des préjugés ethniques et raciaux qui, malheureusement, ont été monnaie courante dans la société américaine. .  »

« Ces représentations racistes étaient erronées à l’époque et elles sont erronées aujourd’hui, et nous avons estimé que maintenir ce titre sans explication et dénonciation de ces représentations serait irresponsable », a déclaré le porte-parole.

Le porte-parole a ajouté que lorsque le film reviendra à HBO Max, il « reviendra avec une discussion de son contexte historique et une dénonciation de ces mêmes représentations », et sera présenté « tel qu’il a été créé à l’origine, car sinon, ce serait la comme affirmer que ces préjugés n’ont jamais existé.  »

« Si nous voulons créer un avenir plus juste, équitable et inclusif, nous devons d’abord reconnaître et comprendre notre histoire », a déclaré le porte-parole.

La suppression intervient également après John Ridley, le scénariste lauréat d’un Academy Award de « 12 Years a Slave ». a écrit un éditorial dans le Los Angeles Times cette semaine demandant à HBO Max de retirer le film de sa rotation.

« C’est un film qui glorifie l’avant-ventre sud. C’est un film qui, lorsqu’il n’ignore pas les horreurs de l’esclavage, ne s’arrête que pour perpétuer certains des stéréotypes les plus douloureux des personnes de couleur », a écrit Ridley. « Le film avait les meilleurs talents d’Hollywood à cette époque, travaillant ensemble pour sentimentaliser une histoire qui n’a jamais existé. »

Ridley a précisé qu’il ne voulait pas que « Autant en emporte le vent » soit « relégué dans un coffre-fort à Burbank, » en Californie, mais plutôt retiré pour une « période respectueuse ».

« Permettez-moi d’être très clair: je ne crois pas à la censure », a écrit Ridley. « Je voudrais simplement demander, après un laps de temps respectueux, que le film soit réintroduit sur la plate-forme HBO Max avec d’autres films qui donnent une image plus large et plus complète de ce que l’esclavage et la Confédération étaient vraiment. « 

Ridley a ajouté que le film « pourrait être associé à des conversations sur les récits et pourquoi il est important d’avoir de nombreuses voix partageant des histoires de perspectives différentes plutôt que simplement celles renforçant les vues de la culture dominante ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *