De nouvelles preuves qu'Obama a ordonné le faux scandale du Russiagate

De nouvelles preuves qu’Obama a ordonné le faux scandale du Russiagate

Les fichiers dévoilés au cours des dernières étapes de la lutte judiciaire de Michael Flynn pendant des années révèlent une véritable stupéfaction – la confirmation que le président Barack Obama a joué un rôle central en forçant le faux scandale du Russiagate sur le pays.

Des notes manuscrites de l’agent du FBI (maintenant déshonoré), Peter Strzok, montrent Obama, avec alors Veep Joe Biden, encourageant l’enquête du FBI et du ministère de la Justice sur Flynn, alors même qu’on leur disait que ses actions « semblaient légitimes ».

Le document, clairement les notes de Strzok sur le compte du chef du FBI Jim Comey, offre plus de détails sur la réunion du 5 janvier 2017 du bureau ovale d’Obama, Biden, Comey, la conseillère à la sécurité nationale Susan Rice et le sous-procureur général Sally Yates.

En apprenant que le FBI était sur le point de clore son enquête sur Flynn après avoir trouvé aucune preuve d’actes répréhensibles, Obama et Biden ont suggéré de trouver des moyens de le garder ouvert, Biden évoquant la (lettre morte) Logan Act.

De plus, les notes indiquent qu’Obama a ordonné que l’enquête continue soit tenue secrète du nouveau président et de son peuple: « Assurez-vous de regarder les choses et d’avoir les bonnes personnes dessus. »

Dans la nouvelle administration, les reliques Comey et Yates ont réussi à éliminer Flynn, mettant de côté toute surveillance efficace de la sonde Russiagate par la Maison Blanche – et lui permettant de métastaser.

Le mois dernier, Biden a déclaré à ABC: « Je ne sais rien de ces mesures pour enquêter sur Michael Flynn. » Était-il en train de mentir ou sa mémoire est-elle devenue si mauvaise?

Le procureur américain John Durham examine les origines de l’enquête Russiagate pour voir ce qui était illégal ou inapproprié. Le public doit entendre son rapport bien avant les élections de novembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *