Ishant Sharma

Ishant Sharma parle de la compétition et du jeu dominé par le batteur

Le Conseil international de cricket (ICC) interdisant l’utilisation de la salive pour faire briller la balle une fois que le cricket a repris le hiatus post-COVID-19, le quilleur rapide indien Ishant Sharma pense que les joueurs devront prendre des précautions particulières pour cela car ils ont l’habitude de faites-le pendant de nombreuses années.

« Je pense que la chose la plus importante sera d’éviter l’utilisation de salive sur le ballon et de s’abstenir de faire briller le ballon. Nous devrons prendre des précautions particulières à cet égard car nous sommes habitués à faire briller le ballon, en particulier le ballon rouge », Ishant a déclaré lors d’une allocution sur l’émission Star Sports Cricket Connected.

Ishant Sharma

Ishant Sharma sur le jeu dominé par le batteur au cricket

« Si nous ne faisons pas briller la balle rouge, elle ne swingue pas et si elle ne swingue pas, alors cela devient vraiment facile pour le batteur. Je pense que la compétition devrait être juste et non pas un jeu dominé par le batteur », a déclaré le joueur. .

Selon les nouvelles règles de l’ICC, les joueurs ne seront pas autorisés à utiliser la salive pour faire briller le ballon et si un joueur applique de la salive au ballon, les arbitres géreront la situation avec une certaine clémence pendant une période initiale d’ajustement pour les joueurs, mais par la suite. par exemple, l’équipe recevra un avertissement.

Une équipe peut recevoir jusqu’à deux avertissements par manche, mais l’utilisation répétée de salive sur le ballon entraînera une pénalité de 5 points pour le bâton. Chaque fois que de la salive est appliquée sur le ballon, les arbitres seront invités à nettoyer le ballon avant de reprendre le jeu.

L'Inde rythme l'attaque

Le trio de Jasprit Bumrah (L), Ishant Sharma (C) et Mohammed Shami (R) a été impressionnant en Angleterre.Gareth Copley / Getty Images, GLYN KIRK / AFP / Getty Images, GLYN KIRK / AFP / Getty Images

Le cricket international, interrompu depuis mars suite à l’épidémie de coronavirus, reprendra avec la série de trois tests entre l’Angleterre et les Antilles, où tous les matchs se joueront à huis clos dans un « environnement bio-sécurisé ». Le premier test devrait avoir lieu à l’Ageas Bowl de Southampton (du 8 au 12 juillet) avec les deuxième et troisième matchs à Old Trafford à Manchester du 16 au 20 juillet, puis du 24 au 28 juillet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *